quelle est la meilleure isolation pour les combles

Les combles, relativement difficile d’accès en raison de leur caractère reclus, ils sont très souvent laissés à l’abandon. Lors des grands travaux de rénovation, ces pièces devront être une priorité absolue. Que ce soit en matière de confort thermique ou de régulation énergétique, tous les indicateurs laissent croire que le risque couru est réel si des mesures correctives ne sont pas prises. Au sein d’un bâtiment ancien, il est fort probable que les matériaux présents ne sont pas aux normes. Or, la majorité des causes de déperdition de chaleur et de problème d’étanchéité est localisée au niveau de ces structures.

En quoi est-ce qu’important d’isoler les combles ?

D’un point de vue physique, puisque l’air chaud est plus léger que l’air froid, sa trajectoire est rectiligne et s’oriente vers haut. Par déduction, avec des combles mal isolés, il n’est pas rare de constater que ces énergies calorifiques s’échappent inéluctablement. Ce phénomène cause de sacré d’important désagrément sur pendant les périodes hivernales où les occupants ont besoins d’une source de chaleur continue. Dans ce schéma, des dépenses pharaoniques en matière de système de chauffage sont inévitables. La facture continuera à hausser à mesure que l’origine des maux n’est pas neutralisée.

Quelle solution est la plus adaptée en vue d’améliorer l’isolation des combles ?

Au sein du marché des produits isolants, de nombreuses offres prolifèrent et les matériaux ne manquent pas. Toutefois, en fonction de la nature de ces pièces, il faudra trouver l’isolant le plus approprié. Ainsi, vous pouvez distinguer deux types de combles, à savoir : aménagé ou perdus. Comme leurs noms l’indiquent, le premier est réputé pour être un vrai lieu de vie. Avec une hauteur pouvant atteindre 1m80 dans le meilleur des cas, ces maçonneries sont relativement faciles à isoler. En effet, il vous suffira de vous procurer des isolants en plaque ou en rouleau. Adaptés à l’inclinaison du toit, ces rampants seront encastrés par l’intérieur du toit. Quant aux combles perdus, la tâche s’avère être plus compliquée. La technique par soufflage de flocons isolants est la plus couramment utilisée. Effectué par des professionnels, la mise œuvre de l’opération sera un jeu d’enfant.

Qu’elles sont avantages apportés par l’isolation des combles ?

Comme il fut précédemment indiqué, entreprendre de tels travaux procure aux occupants de vraies économies d’énergie et de budget. Cumulé à plus de 30 %, ce pourcentage représente la somme totale cumulée sur la facture de chauffage. Sur un long terme, cet investissement est vite amorti. Les coûts de la rénovation sont estimés à environ 53 € par m2 vis-à-vis des combles perdus. Ce tarif est significativement rehaussé entre 35 € et 265 € par m2. Le montant des charges évolue drastiquement en fonction de la nature de l’isolation, c’est-à-dire intérieure ou extérieure. Malgré l’ampleur des travaux à entreprendre et des dépenses encourues, ce projet reste extrêmement rentable. En effet, afin d’encourager les propriétaires à atteindre le niveau d’isolation préconisé par la RT 2012, des aides financières sont prodiguées. Que ce soit crédit d’impôt ou éco-prêt, vous avez le choix.