Comment agrandir une ouverture dans une cloison ?

Avant d’effectuer quelques agrandissements d’ouverture que ce soit dans votre maison, il faut bien diagnostiquer le mur en distinguant la cloison du mur porteur. Ce dernier, constituant l’ossature de la maison, nécessite plus de travaux de précaution en raison qu’ils sont garants de la solidité de l’ensemble de la construction. Par contre, les cloisons ne présentent pas cette délicatesse ce qui fait que les travaux dessus sont plus simplifiés. Suivez le guide.

Délimitation de la zone à modifier

Une fois tous vos outils réunis, c’est-à-dire marteau, crayon, règles, niveau, scie sabre, masse, burin, tronçonneuse, vous allez commencer par protéger les alentours de la cloison. Ceci en commençant par votre personne avec des chaussures robustes, des vêtements couvrants tous vos membres, des lunettes et un casque. Aussi les meubles et le sol doivent être couverts par des bâches ou des sachets en plastiques.

Maintenant, vous pouvez attaquer votre travail d’agrandissement qui sous-entend la démolition de votre mur non porteur. Pour cela, vous allez repérer la partie à démolir en faisant des marquages au crayon et avec une règle sur le mur. La verticalité et l’horizontalité parfaites seront rigoureusement contrôlées durant votre traçage.

Enlèvement des cadres de l’ancienne ouverture

Dans le cas où une porte était présente dans la cloison, vous allez procéder à l’enlèvement de celle-ci. Aussi, les plinthes correspondant à la zone à démolir doivent être retirées en amont.

Pour plus de sécurité, vous pouvez poser des étais pour supporter les charges des étages ou du toit.

L’enlèvement des cadres doit aussi se faire délicatement bien que le mur soit destiné à la démolition.

Déviation des circuits électriques, des câbles réseau, des tuyauteries

Avant la démolition, déviez les conduits divers contenus dans la zone prédéfinie. Naturellement, avant d’y toucher vous allez devoir couper l’alimentation à partir de votre tableau électrique ou de l’arrivée des eaux.

Puis vous allez déplacer les câbles et les interrupteurs ou les prises correspondantes. Vous pouvez également attendre que l’agrandissement soit effectif avant de replacer les fils et les autres éléments. En attendant, penser à maintenir le fils par les attaches.Faites attention au raccordement de vos fils lorsque vous allez le rallonger.

Placement démolition de la cloison

Si votre cloison est faite en plaque de plâtre, il suffit de le scier suivant les marquages et de retirer les panneaux.

Pour les murs en carreaux de plâtre ou en béton cellulaire, vous allez avoir besoin d’une tronçonneuse à disque

pour délimiter l’ouverture, puis frapper à la massette les joints des carreaux et retirer facilement la maçonnerie.

Le marteau et le burin seront vos outils pour des murs en briques ou en parpaing. Mais avant cela, l’étape de la limitation de l’ouverture avec la tronçonneuse est aussi valable pour ce type de mur.

La démolition petit à petit permet de réduire les dégâts sur l’ensemble du mur ainsi que les dommages sur le sol. Et puis cela est plus sécurisé pour vous.

Placer le linteau de la nouvelle ouverture et faire les finitions

Poser le linteau correspondant à votre nouvelle ouverture et puis achever vos travaux en habillant le cadre de votre ouverture. Puis régularisez les imperfections sur le mur. Le nettoyage de votre milieu de travail viendra clore définitivement votre projet.