Comment agrandir une ouverture dans un mur porteur ?

Les raisons pour agrandir une ouverture dans un mur sont nombreuses. Cela peut être le souhait d’avoir une fenêtre plus grande, ou transformer la porte en baie vitrée, également pour avoir une cuisine ouverte sur la salle de séjour, etc. Il est important de noter que cette opération d’élargissement d’ouverture n’est pas chose aisée, surtout sur un mur porteur. Mais encore faut-il savoir ce qui le caractérise. Suivez l’article pour plus de détails.

Le mur porteur et ses caractéristiques

Le mur porteur constitue l’ossature de la maison. C’est-à-dire qu’il supporte les charges des étages supérieurs ou le toit. Il est donc facteur de la stabilité et de la solidité de la maison.

Les façades (frontispice, arrière et latéral) sont toutes des murs porteurs. Mais l’affaire se corse lorsqu’il s’agit de faire la modification sur les murs d’intérieurs. Semblables aux cloisons, les murs porteurs intérieurs sont caractérisés pas l’épaisseur supérieure ou égale à 15 cm et émettant un bruit plus grave quand on le tapote.

Pour être sûr que le mur que vous allez abattre est un mur porteur, revoyez les plans de la maison si vous en avez l’accès. Les murs porteurs y sont marqués par les lignes continues et relativement épaisses. À défaut, faites appel à un architecte pour diagnostiquer rapidement et efficacement votre mur.

Cette étape préliminaire à la démolition est essentielle en raison du rôle de support que jouent les murs porteurs. Au cas où le mur porteur recevrait de coups trop importants et sans les dispositions adaptées, de grandes fissures seront occasionnées, voire l’effondrement de la maison.

Agrandir une ouverture dans un mur porteur

Une fois que votre mur a été diagnostiqué comme étant porteur, voici les étapes à suivre pour agrandir une ouverture dedans.

Premièrement, les matériels nécessaires doivent être réunis. Les équipements de sécurité sont aussi obligatoires, car il y va de votre sécurité.

Ensuite, il faut enlever les portes ou les fenêtres qui s’y trouvent déjà et protéger le sol au moyen de bâche ou de planches.

Puis, à l’aide de mètre, de règle, de crayon et de niveau à bulle, tracez la partie à enlever à votre mur. N’oubliez pas de déviez les conduits de réseau ou d’électricité compris dans la zone à démolir.

Subséquemment, placez correctement les étaiements pour soutenir l’étage du dessus temporairement. Les paires d’étais seront posées de façon à répartir les charges selon les travaux à faire. L’emplacement des étais ne doit pas causer de gêne durant toute l’opération.

Par la suite, découpez la limite de votre démolition au moyen d’une meuleuse en laissant une marge de 5 à 7 cm pour un ajustement du nouveau linteau. Déposer l’ancien et poser le linteau correspondant à votre nouvelle ouverture.

La démolition du mur peut enfin être réalisée, mais toujours avec délicatesse. De haut en bas, veuillez à ce que les morceaux ne soient pas trop grands pour votre sécurité et pour ne pas endommager le sol. Vous pouvez utiliser une massette ou un perforateur butineur.

Si votre nouvelle ouverture sera munie d’une porte, d’une fenêtre ou d’une baie vitrée, vous allez les poser délicatement en commençant par les cadres puis les vantaux.

Enfin, enlevez les étais, et soignez la finition en masquant les imperfections entre le cadre et le mur. Le nettoyage sera le point final à votre projet.

Pour éviter la catastrophe, veuillez faire appel à un professionnel pour vos travaux d’élargissement d’ouverture sur un mur porteur.