Assurer un coffre anti feu

Il n’y a rien de tel qu’un coffre-fort pour protéger nos biens précieux des vols, des pertes, des dégradations, des regards indiscrets… En effet, cette armoire en acier blindé avec système de verrouillage à clé ou à combinaison est à la fois un espace de rangement et un abri pour les argents liquides, les bijoux, les armes à feu, les documents confidentiels, les documents électroniques, etc. Seulement, voilà, le coffre-fort ne garantit pas entièrement la protection de nos biens. En effet, le coffre-fort n’est pas infaillible et peut très bien céder sous l’attaque des cambrioleurs ou du feu ou de l’eau. Donc, pour ajouter une couche de protection des biens qui se trouvent dans votre coffre-fort, vous devez songer à l’assurer, et ce, même s’il est ignifuge (coffre fort anti feu). Explications.

Un coffre fort anti feu : c’est quoi ?

Coffre fort antifeu est une dénomination qu’on donne aux coffres-forts qui ont la capacité de mieux résister aux feux. Appelés également coffres-forts ignifuges, les coffres-forts ignifuges se distinguent par leurs parois isolantes. En effet, les coffres-forts ignifuges sont dotés de parois isolantes qui ont pour rôle de maintenir la température à l’intérieur du coffre à un niveau constant. Donc, en cas d’incendies, les objets se trouvant à dans le coffre ne subiront pas les effets de l’augmentation de la température. Ils ne brûleront ni ne fonderont qu’après l’écoulement d’un certain laps de temps (de 30 minutes à 2 heures selon la qualité du coffre-fort).

Pour certifier le caractère ignifuge d’un coffre-fort, vous devez notamment vérifier s’il est conforme à certaines normes ou s’il est homologué. Ainsi, c’est d’abord le cas de la norme européenne EN 1047 relative à la protection des coffres-forts contre l’incendie. Les coffres-forts conformes à cette norme ont subi un test d’endurance à une température dépassant les 1000 °C. Ensuite, il y a l’homologation UL qui certifie que le coffre-fort peut résister à un incendie pendant un délai de 2 heures et l’homologation ETL qui atteste la capacité d’un coffre-fort à protéger les médias digitaux (CD, DVD, Clé USB, etc.) lors des incendies pendant deux heures de temps.

La nécessité de faire assurer un coffre fort anti feu

Les coffres-forts, même ignifuges n’offrent pas une protection totale contre les ravages du feu. En effet, la résistance d’un coffre fort au feu est limitée dans le temps (30 minutes, 60 minutes, 90 minutes, deux heures). Donc, si les secours ne parviennent pas à mettre la main sur votre coffre-fort avant l’écoulement de ce délai, les biens qui se trouvent dans votre coffre seront détruits par les flammes. Personne n’est à l’abri de l’incendie qui peut arriver à tout instant. Le fait d’installer un coffre-fort ignifuge dans la maison est déjà un bon procédé pour offrir d’excellentes protections pour vos biens de valeurs et surtout vos documents contre le feu. Cependant, il est plus avisé de souscrire une police d’assurance pour les biens gardés dans le coffre-fort. En faisant cela, vous serez dédommagé par votre compagnie d’assurance en cas de dégradation de vos biens dans le coffre-fort par l’incendie.

Il faut toutefois remarquer que les compagnies d’assurances n’acceptent pas systématiquement d’assurer un coffre-fort. Ils prennent en comptes un certain nombre de critères relatifs à la qualité du coffre-fort. Évidemment, ce sont surtout les coffres-forts respectant les normes en vigueur ou labélisées qui ont plus de chance d’être assurées par les compagnies d’assurances. Les contrats d’assurance posent souvent des critères quant au poids du coffre-fort, à la qualité de la fermeture, à la fixation du coffre dans un mur, etc. Les coffres-forts antifeu sont les coffres-forts sont souvent les genres de coffres-forts dont les compagnies d’assurances acceptent d’assurer.